Le contrat de professionnalisation 1

Réforme de la formation professionnelle

  • Pour les salariés :

· le compte personnel de formation (CPF) désormais monétisé, alimenté de 500 € / an (800 € pour les salariés non qualifiés)

· élargissement des formations éligibles au financement CPF

· création d’une application CPF pour gagner en autonomie sur la réservation et le paiement de sa formation

· le CIF (congé individuel de formation) est remplacé par un CPF de transition professionnelle

  • Pour les grandes entreprises :

· une cotisation formation professionnelle collectée, à terme, par l’URSSAF

· l’évolution du Plan de Formation en « Plan de Développement des Compétences »

· la fin des financements Période de Pro et la création de la « ProA »

· la possibilité d’un CPF « co-construit » pour continuer à développer la formation de leurs salariés

  • Pour les TPE/PME :

· une meilleure ré-allocation des fonds de la formation professionnelle

· un maintien des aides pour financer le plan de formation

· un CPF rénové pour accompagner encore plus le développement des compétences des collaborateurs

buildingcheckedcommerce-ventecompetences-clesfacebookfaqformationhygiene-propreteinsertion-bilan-orientationinstagramlinkedinlogo-choositlong-arrow-rightmap-pinmenu-pinparcourspin-fullpin-outlinesholidayqualitequotescreensearchsecretariat-comptabilite-gestionservices-personnetwittervimeoyoutube